Villeneuve-la-Comtesse :  [de villa nova comitis S.Pauli, langue oil : ville "village" + adj. fem. neuve - formation dialectale : fin du XIIe, début du XIIIe] est un petit village du nord est de l'actuel département de la Charente-Maritime.

C'est une ville nouvelle du Moyen-Age (dernier quart du XIIe siècle) qui doit son existence à de nouveaux défrichement forestiers, probablement à l'initiative du seigneur d'Exoudun, Raoul de Lusignan. Il dota ces nouvelles villes (Villeneuve-la-Comtesse, mais aussi Belleville et sans doute  Villenouvelle) de franchises.

On ne sait avec certitude quelle est la Comtesse qui laissa son titre au village, de nombreuses hypothèses ont été émises à ce sujet. 

 

Durant la Révolution, Villeneuve la Comtesse fut rebaptisée Villeneuve-le-Mont, tandis que Villenouvelle (rattachée à la commune de Villeneuve par ordonnance du 12.12.1972) devint l'Unité.

 

Situé au carrefour entre langue d'oc et langue d'oïl, cet ancien bourg du Poitou est annexé à la Saintonge lors de la création des départements.

Son paysage autrefois typique du bocage a laissé place peu à peu à l'agriculture intensive, favorisée par le remembrement, remembrement induit par l'arrivée de l'autoroute A10 en 1983, qui donne à cette région un paysage de Beauce.

 

La vigne qui fit autrefois la "renommée" et la "richesse" du village, a laissé place  à l'élevage laitier et à la polyculture après la crise du phylloxera (à la fin du 19e siècle).

Ce qui permis l'installation d'une laiterie. 

Cette région de la Saintonge agricole s'est ensuite tournée vers la culture des céréales, (blé, orge, maïs,) et des oléagineux, (tournesol et colza).

 

Située sur l'axe Saintes/Niort, la commune est traversée par la R.D.150 ; ancienne R.N.138, route royale de Bordeaux à Rouen.

Sa population (le bourg, le hameau des Connillères et Villenouvelle) est de 690 habitants lors du recensement de 2006.

Sa superficie est de 15.9 km2.

Ses habitants sont les Villeneuvois et les Villeneuvoises.

Elle dépend de la sous préfécture de Saint-Jean d'Angély et elle est une des 15 communes de la communauté des communes de Loulay.

 

 

Retour à l'accueil